NATURE

À la découverte de l'avocat

L’avocat… Ce fruit si délicieux et si doux provient de l’Avocatier (Persea gratissima), un arbre originaire d’Amérique Centrale, plus précisément du Mexique où il était consommé par les Aztèques et les Mayas. D’ailleurs, en langue aztèque, ahuacatl signifie – ndlr : interdit au moins de 18ans – testicule ! Les aztèques y voyaient une similitude de forme entre le fruit et l’organe. Ils avaient beaucoup d’imagination vous ne trouvez pas ? 

Un avocat ne mûrit jamais sur l’arbre, il en tombe lorsqu’il est encore dur. Une fois au sol, il perd progressivement en eau et sa chaire prend une consistance onctueuse comparable à celle du beurre.

Souvent mis sur le banc des accusés pour sa richesse en graisse, il contient en réalité du « bon gras » bénéfique pour la santé, des vitamines (A, B, C et E), des minéraux, des fibres et des oligo-éléments. Une raison de plus pour le déguster en salade, toast, guacamole, ou encore en entrée.

Outre ses atouts nutritionnels et son utilisation en gastronomie, l’avocat produit une huile de grande qualité particulièrement bénéfique pour les peaux sèches, sensibles et déshydratées. Alliée cosmétique, elle permet de nourrir, assouplir, adoucir et protéger la peau. Alors si vous aussi vous voulez prendre soin de votre peau grâce à l’avocat, c’est l’occasion de découvrir ou (re)découvrir Amozoniã Lait de pureté soyeux. Sa texture onctueuse n’a rien à envier à la douceur de l’avocat. Ultra-fondant, il nettoie délicatement la peau fine du visage, du cou et du décolleté. 

Retrouvez tous les bienfaits de l’avocat dans « Amazonia Rituel Plenitude d'Amazonie Lait de pureté soyeux » utilisé dans les rituels des Antilles et de la Mer Morte.